Ecoconduite : phénomène de mode ou vraie tendance écolo ?

 

Contrairement aux éoliennes, panneaux photovoltaïques et tout le toutim, l’écoconduite est la plus simple et la moins coûteuse, car gratuite, façon de préserver la planète, autant que votre pouvoir d’achat !

prix du carburant
Il n’y a rien à acheter, à installer, à entretenir, sinon de bonnes habitudes.
L’écoconduite, c’est l’art et la manière de conduire en économisant le carburant (donc en réduisant les émissions polluantes), en ayant une relation apaisée avec la route, ce qui la rend également plus sûre (10% à 15% d’accidents en moins).

 
 
 

L’écoconductrice met en œuvre les bons gestes : ne pas laisser chauffer le moteur, démarrer en souplesse, passer les rapports sans attendre, pour éviter les surégimes, sous la barre des 2 500 tr/mn pour une voiture essence et 2 000 tr/mn pour une diesel, anticiper, le mot magique, pour éviter de freiner brusquement (ce qui permet de ménager pneus, plaquettes et disques de frein), couper le moteur dès que l’arrêt dépasse 10 secondes, entretenir son auto, notamment en surveillant la pression des pneus, la propreté du filtre à air… pour chaque opération, le gain est réel : jusqu’à 15% d’économie de carburant avec une bonne pression des pneus, 10% au minimum (et jusqu’à 20% en ville) si l’on fait l’impasse sur la climatisation… alors que le simple fait d’ouvrir la vitre n’engendre une surconsommation que de seulement 1%… Au total, ce sont 10% à 20% de carburant économisés, soit plusieurs centaines d’euros chaque année.

 

Au niveau d’un particulier, c’est important. Pour une entreprise, le gain peut se chiffrer en milliers, voir millions d’euros, en fonction de la flotte de véhicules, d’autant que le budget carburant pèse inéluctablement chaque année plus lourd sur les bilans.

 

Ainsi, la Poste, l’Armée et nombre de grandes entreprises soumettent leurs employés à des stages (une demi-journée à partir de 200 € environ) pour acquérir des principes simples qui doivent devenir des automatismes. Parfois, des challenges, au sein même des entreprises, incitent chacun à jouer le jeu, avec succès.

 
conduite verte

 
Vous pouvez également vous former seul, en consultant les nombreux sites fourmillant de conseils. Les effets sont immédiats et le rapport à la route devient tout de suite plus agréable, le stress étant également réduit. C’est dès l’obtention du permis de conduire que l’écoconduite doit être mise en œuvre. 2 points sont désormais attribués aux jeunes conducteurs ayant le pied léger.
 
L’écoconduite n’est donc pas un gadget mais un outil à l’efficacité certaine promis à un bel avenir.