Passer l’hiver sur la route

 

Des pneus lisses sur une plaque de verglas. Un coup de fatigue additionné à une luminosité très faible. De la neige qui se transforme rapidement en patinoire… L’hiver, les risques se multiplient sur la route.

A chaque coup de froid, les services publics donnent l’alerte. Bison Futé et Météo France rappellent les règles de sécurité essentielles, diffusées dans la plupart des médias : allonger les distances de sécurité entre deux voitures, allumer ses feux de croisement lorsque la luminosité est faible ou encore réduire sa vitesse par temps de pluie.

 

Une prévention efficace, qui ne doit pas faire oublier la prudence au quotidien. Entretenir son véhicule, troquer ses pneus pour des modèles hiver ou choisir avec attention son équipement lorsqu’on circule en deux-roues sont autant de mesures qui permettent de rouler sereinement entre novembre et mars.
Tour d’horizon des gestes à adopter en hiver.

 

 

Route en hiver

Véhicule en bon état, conduite plus sûre

 

Changer un pneu sur le bas-côté sous une pluie battante, non merci. En hiver encore plus que le reste de l’année, un véhicule bien entretenu rime avec sécurité. N’attendez pas d’être dans une situation critique pour vous en occuper ! Quelques mesures s’imposent avant de sortir votre voiture du garage…

 

Un check-up chez le garagiste

 

ESP, ABS, AFU. Derrière ces acronymes se cachent des outils technologiques qui permettent aux véhicules d’optimiser votre conduite. Configurés électroniquement, ils demandent quelques réglages à l’approche de l’hiver. Le contrôle électronique de trajectoire (ESP) doit être déconnecté, tandis que le régulateur de vitesse ne soit pas être utilisé sur une route mouillée.
N’hésitez pas à vous rendre chez votre garagiste pour faire un point sur le fonctionnement de ces aides précieuses, ainsi que sur l’état de votre batterie, mise à rude épreuve par les changements de température.

Des équipements au point

 

Par temps de pluie, les essuie-glaces sont particulièrement sollicités. C’est le moment de changer les balais usagés, pour ne pas vous retrouver avec un pare-brise constellé de gouttes. Le liquide lave-glace a également son importance : optez pour une solution antigel, qui ne cristallisera pas lorsque le thermomètre plongera sous les 0°C. Prévoyez également raclette et chiffon dans la boîte à gants, très utiles lorsque pare-brise et rétroviseurs sont givrés.